Miroir d’eau

Quoi de mieux qu’un Hôtel Goüin? Deux Hôtels Goüin !

Afin de sublimer la cour de l’hôtel, les architectes Alice et Nicolas Stadler ont imaginé une installation proposant un jeu de miroirs reflétant la façade de ce bâtiment atypique. A découvrir tous les jours, à partir du 2 juin 2018.

Jouant sur le classicisme des jardins à la française, avec un plan d’eau central, et sur la modernité, avec des miroirs asymétriques, l’installation paysagée réalisée par Jardin Bleu, reflète à la fois l’image de la façade de l’Hôtel Goüin mais aussi ses particularités et époques architecturales. Chaque surface de réflexion correspond à une partie et un moment de la construction du bâtiment.

Le tout est complété par une végétalisation des abords de la cour afin de sublimer l’installation et l’envelopper dans un cocon naturel et onirique.

Antoine LEPERLIER, VERRE ET HASARD « LA GENÈSE DES IMAGES »

Antoine LEPERLIER

Exposition rétrospective évènement

Hôtel Goüin

21 avril – 31 août 2018

Ouvert du mercredi au dimanche, de 14h à 19h.

Entrée libre

VERRE ET HASARD, « LA GENÈSE DES IMAGES » est une exposition rétrospective du travail d’Antoine LEPERLIER. Une soixantaine d’œuvres de l’artiste seront présentées, dont 30 œuvres récentes.
« Le verre n’est pas ici une simple matière, remplaçable par une autre, mais un matériau, c’est à dire une matière en tant qu’elle est transformée par un geste esthétique prenant en compte à la fois sa résistance et sa singularité. Il n’est pas non plus un support pour la mise en forme d’une idée qui lui serait extérieure, il est cette matière par laquelle des images adviennent dans le cours de sa mise en œuvre sous le régime autant du hasard que de la volonté.
Le verre, matériau à la fois liquide et solide, avec ses qualités propres, piège l’éphémère de mouvements chaotiques, les rend tangibles en les figeant dans l’instant ; tous les états de la transparence et de l’opacité deviennent le lieu d’émergence d’images incertaines, qui cherchent à apparaître, comme suspendues à l’orée du sens.
Nulle autre matière que le verre n’est plus à même de nous faire passer du réel à l’imaginaire; en franchissant cet obstacle transparent, nous passons de l’espace physique à l’espace mental dont il est en quelque sorte la projection matérielle.
C’est cette approche partagée avec Chang Yi et ses pierres de rêves, avec Loretta Yang et ses bouddhas, incarnation d’images méditées, qui a motivé cette invitation à exposer quelques unes de leurs œuvres. »
Antoine Leperlier
Cette exposition se tiendra à L’Hôtel Goüin, l’un des joyaux de Tours, demeure de marchands et de soyeux, hôtel particulier édifié au XVème siècle, unique en place dans son intégralité à Tours. Sa façade est un chef d’œuvre inspiré de la Renaissance italienne. Haut-lieu de la visite du Vieux- Tours, il accueille tout au long de l’année des expositions d’art contemporain.

Antoine LEPERLIER

Artiste permanent de la Galerie Capazza depuis 1981
1953 Né à Evreux, France.
1968-1971 S’initie à la pâte de verre avec son grand-père François Décorchemont 1972-1981 Études de philosophie et d’arts plastiques (Paris I, Sorbonne), Ecole du Louvre.
Maîtrise et DEA d’arts plastiques et de sciences de l’art.
1978 Étudie les notes de son grand-père et entreprend ses premières recherches techniques.
1981 Lauréat de la Fondation de France.
1982 Premières expositions nationales et internationales.
1988 Canberra School of Art, Australie
1989-2002 Stage Université d’été Musée-Atelier de Sars Poteries 1994 Nommé Maître d’Art
1997 Pilchuck Glass School, Seattle, USA
Conférence, Sofa Chicago, USA
1999 Global Art Glass. Conférence, Borgholm, Suède
2000 Workshop. Centre des Métiers du verre, Montréal, Canada
2001 Prix Liliane Bettencourt, Fondation du Patrimoine
Conférence au Victoria and Albert Museum, Londres, Royaume Uni
2002 Conférence : Glass Art Society – Félix Meritis building-Université d’Amsterdam, Pays Bas
Conférence : Musée Fernand Léger, Biot, France
Participation-conférence : colloque « Arts plastiques-design-mode convergences et divergences » – 24-25 octobre, Limoges
2003 Conférence : Midland Art Center, Midland, USA
Tutorial /artiste invité : Royal College of Art, London, Royaume Uni Conférence : Université de Sunderland, Royaume Uni
2005 Bombay Sapphire Prize, Royaume Uni
Juror Award : Award of Excellence Granbrook Academy of Art, USA
2006 International Glass Symposium 2006, Novy Bor, République Tchèque
2012 Conference /Symposium at Kaohsiung Normal University, Taiwan
Work shop Conférence Wolverhampton university, Wolwerhampton and Stourbridge,
Royaume Uni
2013 Conférence à l’Ecole des Arts appliqués de Vevey, Suisse
2014 Conférence au Liuli China Museum, Shangai, Chine
Honorary fellowship Shangai Institute of Visual Art, Chine
Honorary fellowship Plymouth College of Art, Royaume Uni
2015 Galerie Capazza, Nançay, France
2017 Pôle des Etoiles /Galerie Capazza, « Dialogue avec Hubble », Nançay, France Espace privé, 19 rue Paul Fort, Paris, France
Concentus, Scottish Gallery, Edimbourg, Royaume-Uni

Artistes invités

Loretta YANG et Yi CHANG

Artistes permanents de la Galerie Capazza depuis 2004.

Loretta Yang et Chang Yi, actrice et réalisateur, tous deux reconnus dans le monde taïwanais du cinéma des années 80, ont obtenu respectivement les prix de la meilleure actrice et du meilleur réalisateur au Asia-Pacific Film Festival.
Alors qu’ils étaient au sommet de leurs carrières cinématographiques, ils fondèrent ensemble, en 1987, le premier studio d’art du verre – Liuligongfang –, afin de donner une deuxième naissance à la technique de la pâte-de-verre, technique disparue qui existait en Chine ancienne. Ils décidèrent de changer de voie pour s’orienter vers la création liée à l’art du verre, un domaine encore peu développé à Taiwan, à l’époque. Désormais, leur collaboration suit une autre route que celle du cinéma, mais ils avancent toujours vers un même but, une même volonté. A ce titre, Loretta Yang et Chang-Yi sont les pionniers de l’art du verre chinois contemporain.

Exposition organisée par le Conseil Départemental d’Indre-et-Loire en partenariat avec la Galerie Capazza.

https://www.galerie-capazza.com/fr/

Copyright des photographies : Galerie Capazza

Le lieu

Après trois ans de travaux de rénovation, l’Hôtel Goüin a rouvert ses portes au public depuis 2015, au gré d’événements et d’expositions. Le Conseil départemental d’Indre-et-Loire, propriétaire du lieu, souhaite en faire un lieu dynamique par essence ; un lieu où des projets variés confrontent les expressions comme l’installation d’un stabile de Calder tout en encourageant la création locale, et les propositions artistiques innovantes.

En plein cœur de ville, à deux pas du CCCOD, la demeure du XVe siècle retrouve ainsi sa place sur la carte des lieux culturels tourangeaux.